ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique



Violences contre les pompiers : "Un jour je vais arrêter mon métier"

Mis en ligne par ID Privé le 29/07/2019


Violences contre les pompiers : "Un jour je vais arrêter mon métier"

Les pompiers sont de plus en plus victimes de violences lors de leurs interventions. Insultes, menaces de mort, caillassage ou agression physique, certains doutent de leur vocation. En 2017, 2813 déclaraient avoir été victimes d’une agression. À Marseille, la mission d’information du Sénat a échangé avec des soldats du feu sur leurs conditions de travail.


"La violence, elle est quotidienne." 
Au SDIS 13 (Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône), la lassitude de Julien est palpable. Il est entouré de collègues de différentes casernes du département. Tous, lors de l’année 2018, ont connu des agressions alors qu’ils étaient en intervention. Face aux sénateurs qui sont venus à leur rencontre, Julien raconte sa dernière intervention qui a mal tourné "C’était une intervention basique de secours à la personne. Une personne suicidaire. On en a fini aux mains, j’ai terminé avec deux dents cassées."


À 31 ans, Julien est à bout. Malgré le soutien de ses collègues et de sa hiérarchie, il pense à arrêter son métier. Sa vocation. Entré chez les pompiers pour combattre le feu, il est las d’être appelé pour des interventions hors du champ de compétence du 18. Et, au quotidien, de subir des violences. "Il n’y a pas un pompier en France qui ne s’est pas fait agresser"…


Au sommaire
Les pompiers sont les derniers à répondre "oui"
"On a peur de porter plainte"


Public Sénat – Article complet – 2019-07-26



Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 7






Les dernières informations de
l'Institut National de la Consommation...






Bénéficiez gratuitement de tous les services de ce site. Indiquez votre adresse mail ci-dessous...

Retrouvez vos informations sur...



Les derniers articles les plus lus...