ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique
ID.Privé
... votre actualité juridique, pratique et ludique !





Usages de cannabis, de tabac et d’alcool chez les élèves européens de 11 a 15 ans : les français moins mal classés qu’en 2014

Mis en ligne par ID Privé le 20/05/2020


Usages de cannabis, de tabac et d’alcool chez les élèves européens de 11 a 15 ans : les français moins mal classés qu’en 2014
Les niveaux d’usages de cannabis, de tabac et d’alcool des adolescents français sont à la baisse depuis dix ans. Ils demeurent élevés et donc préoccupants, mais la France est désormais dans une situation moins défavorable par rapport à ses voisins européens qu’il y a encore quelques années. C’est ce qu’indiquent les résultats pour 2018 de l’enquête HBSC (Health Behaviour in School-aged Children), publiés par l‘OFDT.
 
Repli des indicateurs relatifs à la consommation de cannabis
Longtemps dans les toutes premières places, les jeunes Français de 15 ans ont des consommations désormais inférieures à celles observées dans des pays tels que l’Italie, l’Angleterre et l’Allemagne, tout en restant dans le premier tiers des pays les plus consommateurs.
Ceci grâce à une baisse significative de l’expérimentation du cannabis entre 2014 et 2018 :
  • 16,5% des élèves de 15 ans (28,3% en 2014)
  • Dont 18,7 % des garçons et 14,3 % des filles
Les consommations de cannabis au cours du mois précédent l’enquête concernent :
  • 8,5% des jeunes de 15 ans (14,7% en 2014), sans distinction marquée entre filles et garçons
 
Baisse marquée pour le tabac
Les jeunes Français de 13 et 15 ans se positionnent désormais au-delà du 7e rang et abandonnent ainsi les premières places qu’ils occupaient dans le classement 2014.
L’expérimentation du tabac a en effet fortement diminué en 2018 :
  •  4,1 % des jeunes de 11 ans (6,6% en 2014)
  • 14,0 % des jeunes de 13 ans (24,5% en 2014)
  • 33,0 % des jeunes de 15 ans (51,8% en 2014)
L’usage au cours du mois n’est mesuré qu’à 15 ans et enregistre un recul de 9 points se situant ainsi à 17,6 % contre 26,5 % en 2014.
 
Boissons alcoolisées : une diffusion en recul mais toujours présente
L’alcool reste le produit psychoactif le plus souvent expérimenté en France :
  • 32,1 % des élèves de 11 ans (49,8% en 2014), niveau le plus élevé de l’ensemble des pays interrogés
  • 48,6% des élèves de 13 ans (64,4% en 2014), 1èreposition pour les garçons
  • 70% des élèves de 15 ans (79,2% en 2014)
Les usages d’alcool au cours du mois pour les 15 ans se sont stabilisés en 2018 et concernent 43,8 % des adolescents.
L’expérimentation de l’ivresse a, pour sa part, chuté de 17,1 % à 12,9 %.
Malgré ces évolutions positives, la diffusion des boissons alcoolisées parmi les adolescents en France se révèle encore très importante lorsqu’on la compare à celle d’autres pays.
 
Autres données de santé de l’enquête HBSC
L’enquête HBSC mise en place par l’OMS interroge régulièrement un large échantillon de jeunes élèves de 11, 13 et 15 ans. En 2018, plus de 227 000 élèves scolarisés dans 44 pays ou régions en Europe et au Canada ont été interrogés. Elle concerne également la santé mentale, le vécu scolaire, le bien-être social, les comportements alimentaires ou l’utilisation des technologies numériques pour laquelle les jeunes français ne se démarquent pas de leurs voisins européens.

Les résultats pour la France, hors comparaison avec les autres pays, ont été rendus public en juin 2019 dans le cadre du dispositif EnCLASS. Source >> MILDECA

 









Bénéficiez gratuitement de tous les services de ce site. Indiquez votre adresse mail ci-dessous...