ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique
ID.Privé
... votre actualité juridique, pratique et ludique !





Une nouvelle campagne pour promouvoir la rénovation énergétique

Mis en ligne par ID Privé le 17/06/2020


Une nouvelle campagne pour promouvoir la rénovation énergétique
Le Ministère de la transition écologique et solidaire et le Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales lancent ce jour un nouveau volet de la campagne FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique) portée par l’ADEME, et en partenariat avec l’Anah, pour inciter les Français à rénover leur logement. Il s’agit notamment de mettre en avant "Ma Prime Rénov’", la nouvelle aide de l’Etat lancée en janvier dernier, ainsi que l’accompagnement des conseillers FAIRE.

Une campagne pour encourager les Français à rénover
Le Ministère de la Transition écologique et solidaire le ministère de la Cohésion des territoires lancent une campagne de sensibilisation du 15 juin au 31 juillet pour inciter les Français à réaliser des travaux de rénovation énergétique (voir annexe). La campagne, portée par l’ADEME, et en partenariat avec l’Anah, sera diffusée dans la presse écrite, à la télévision et sur les réseaux sociaux et sera déclinée en trois thèmes différents. Elle illustrera les bénéfices de la rénovation énergétique en matière d’isolation, de chauffage et de ventilation, en mettant l’accent sur le confort apporté par les travaux.

Dans la période, la campagne a également pour objectif de rassurer les propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation en leur indiquant que les professionnels du secteur ont mis en place les mesures sanitaires nécessaires pour assurer la continuité de leur activité en toute sécurité.


"MaPrimeRenov’", une aide juste et simple
La campagne mettra en avant 
"MaPrimeRénov’", la nouvelle aide financière de l’Etat mise en place depuis le début de l’année. Cette aide s’adresse aux propriétaires qui occupent leur logement et entreprennent des travaux de rénovation énergétique. Elle est calculée en fonction de deux éléments : les revenus du ménage et le gain écologique apporté par les travaux (chauffage, isolation, ventilation…). Il s’agit d’aider ceux qui en ont le plus besoin et les travaux les plus efficaces.

MaPrimeRenov’ simplifie aussi les aides à la rénovation  énergétique. Il s’agit d’une aide directe, (versée dès la fin des travaux), ce qui évite aux ménages d’avancer les dépenses. Pour demander l’aide, un site internet dédié, simple et pédagogique a été créé : maprimerenov.gouv.fr.

L’objectif est d’inciter plus massivement les Français à entreprendre des travaux de rénovation en accélérant et en simplifiant les démarches. Depuis son lancement en janvier 2020, MaPrimeRénov’ a enregistré un franc succès : depuis le début de l’année et malgré le contexte sanitaire, plus de 40 000 demandes d’aide ont été soumises l’Anah (Agence nationale de l’habitat), qui distribue MaPrimeRenov’.


Un accompagnement sur-mesure grâce aux conseillers FAIRE
La campagne mettra aussi en avant le réseau des conseillers FAIRE. En effet, les particuliers qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique peuvent être conseillés et accompagnés dans leurs démarches. Cet accompagnement offre la possibilité de connaître les travaux à privilégier, les montants des travaux, mais aussi de trouver les professionnels RGE vers qui se tourner grâce à l’annuaire mis à leur disposition.

Pour cela, les Français peuvent ainsi se tourner vers  la plateforme 
FAIRE.gouv.fr , ainsi que vers les conseillers FAIRE - neutres, gratuits et indépendants - présents sur l’ensemble du territoire. Ce dispositif semble répondre aux attentes des particuliers puisque le nombre d’appels téléphoniques sur la plateforme FAIRE est en constante augmentation, avec par exemple une augmentation de 40% des appels en mai 2020 par rapport à mai 2019.


La rénovation énergétique des logements, une priorité écologique, sociale et économique
L’objectif de cette campagne est de participer à l’accélération de la rénovation énergétique des bâtiments, qui est une priorité du Gouvernement.

Les bâtiments sont responsables d’environ 45% de nos consommations d’énergie et de plus du quart de nos émissions de gaz à effet de serre. La France compte près de 6 millions de logements mal isolés, qu’il faut rénover en priorité. D’ici 2050, l’objectif du Gouvernement est que l’ensemble du parc de logements ait atteint le niveau "basse consommation" afin de respecter nos engagements climatiques.

Rénover les bâtiments est aussi une priorité sociale : plus de 5 millions de Français souffrent de la précarité énergétique. Il est nécessaire d’améliorer le confort des plus fragiles et de contribuer à réduire leurs factures d’énergie. La rénovation énergétique est également pourvoyeuse d’activité économique et d’emplois locaux non délocalisables. Accélérer c’est donc contribuer à la relance de l’économie. Pour toutes ces raisons, la rénovation énergétique est une priorité du Gouvernement

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, il suffit de remplir quelques conditions :
- être propriétaire d’un logement construit depuis plus de 2 ans ;
- l’occuper comme résidence principale;
- ne pas dépasser un plafond de ressources;
- faire réaliser les travaux par une entreprise Reconnue Garante de l’Environnement (RGE).

Dès 2020, pour les ménages aux revenus modestes, MaPrimeRénov’ fusionne le Crédit d’impôts transition énergétique (CITE) et l’ancienne aide de l’Anah Habiter Mieux Agilité. Les ménages non éligibles peuvent encore bénéficier du CITE, qui sera définitivement remplacé par MaPrimeRenov’  à partir du 1er janvier 2021.

MaPrimeRénov’ permet l’obtention de différentes aides selon les travaux réalisés.
Par exemple l’aide peut aller jusqu’à 14 000€ (cumulée avec les certificats d’économies d’énergie) pour le remplacement d’une chaudière au fioul par une chaudière à granulés.

Les montants des aides pour des travaux réalisés peuvent être consultés sur le guide de l’ADEME sur les aides financières, consultable 
ici .

Les particuliers peuvent aussi estimer rapidement et facilement les aides dont ils peuvent bénéficier grâce au simulateur 
Simul’Aid€s , qui regroupe les aides financières publiques (Ma Prime Rénov’, Crédit d’impôt pour la transition énergétique, aides Habiter Mieux de l’Anah, aides des collectivités locales) ainsi que les Certificats d’économie d’énergie ou "primes énergie".

Source >> ADEME


Lancement d’un "Coup de pouce thermostat" pour prendre en charge 150 euros sur le coût d’installation de thermostats plus performants chez les particuliers afin de favoriser les économies d’énergie
MTES - Communiqué complet - 2020-06-12