ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique



Traitement hormonal de la ménopause - Surmortalité par cancer du sein

Mis en ligne par ID Privé le 10/09/2019


Traitement hormonal de la ménopause - Surmortalité par cancer du sein
Deux articles récents parus dans le magazine médical The Lancet confirment, pour les femmes sous traitement hormonal de la ménopause, un surrisque de cancer du sein et de surmortalité par cancer du sein. Si un traitement est indispensable, il doit être le plus court possible.

Ce n’est pas nouveau : le traitement hormonal de la ménopause (THM) est connu pour entraîner un risque accru de cancer du sein. La méta-analyse parue fin août dans The Lancet (1) a le mérite de préciser son ampleur : pour un traitement de 5 ans, il y aurait un cancer du sein en plus par 50 utilisatrices avec progestatif continu, et un cancer du sein en plus par 70 utilisatrices avec progestatif quelques jours par mois seulement.

Sans progestatif (réservé aux femmes qui n’ont plus leur utérus), c’est plus ténu : un cancer du sein en plus par 200 utilisatrices. En portant la durée de traitement à 10 ans, le risque est doublé pour chaque catégorie.

Point intéressantle surrisque persiste jusqu’à plus de 10 ans après l’arrêt du traitement. Jusqu’alors, il était réputé disparaître après 2 à 5 ans. (suite de l'article au lien ci-dessous)


UFC Que Choisir - Article complet - 2019-09-09
 



Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 79






Les dernières informations de
l'Institut National de la Consommation...






Bénéficiez gratuitement de tous les services de ce site. Indiquez votre adresse mail ci-dessous...

Retrouvez vos informations sur...



Les derniers articles les plus lus...