ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique



Toilettes sèches : quelle réglementation ?

Mis en ligne par ID Privé le 03/09/2019


Toilettes sèches : quelle réglementation ?
À l’heure de l’urgence écologique, les toilettes sèches sont un allié incontournable des écolos. Elles permettent d’économiser 3 à 6 litres d’eau à chaque utilisation (contenance de la majorité des chasses d’eau de nos WC).

Faciles d’installation et peu coûteuses, elles sont une alternative pratique pour toute personne dont l’habitat se situe sur une zone dépourvue de réseau d’assainissement collectif. Elles peuvent être installées à l’intérieur de la maison ou bien dans le jardin.

Et comme "rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme", les toilettes sèches permettent aussi de valoriser nos déjections - et le papier toilette - en engrais grâce au processus du compostage.

Le système de toilettes à litière biomaîtrisée, où selles et urines sont traitées ensemble, facilite le processus de décomposition. Dans le cas des toilettes dites "à séparation", les urines sont évacuées par le réseau d’assainissement et n’entrent pas en contact avec les fèces, ce qui complique le compostage.

Au sommaire
- Quelle réglementation ?
- Non, les toilettes sèches ne sentent pas mauvais !
- Que fait-on des déchets ?
- Existe-t-il des contrôles ?

60 Millions - Communiqué complet- 2019-09-02

 



Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 22






Les dernières informations de
l'Institut National de la Consommation...






Bénéficiez gratuitement de tous les services de ce site. Indiquez votre adresse mail ci-dessous...

Retrouvez vos informations sur...



Les derniers articles les plus lus...