ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique
ID.Privé
... votre actualité juridique, pratique et ludique !





Signature d'un contrat pour l’achat d’un produit ou d’un service qui ne répond pas à vos besoins, ou à un prix exorbitant, ou après insistance - Comment prévenir l'abus de faiblesse ?

Mis en ligne par ID Privé le 20/11/2020


Signature d'un contrat pour l’achat d’un produit ou d’un service qui ne répond pas à vos besoins, ou à un prix exorbitant, ou après insistance - Comment prévenir l'abus de faiblesse ?
On entend par "abus de faiblesse", le fait qu’une personne profite de la faiblesse physique ou mentale, de la crédulité ou de l’ignorance d’une autre, afin de lui faire signer un contrat pour l’achat d’un produit ou d’un service qui ne répond pas à ses besoins, ou à un prix exorbitant, ou après insistance, c’est-à-dire, des visites répétées.

Il peut avoir lieu dans le cadre d’un démarchage à domicile, mais aussi par téléphone ou sur internet. Les personnes âgées vulnérables ("vulnérabilité" signifie "liée à l’état de santé", "d’isolement" ou "d’altération mentale"), sont les cibles privilégiées des vendeurs peu scrupuleux.

Pour commencer, il s’agit de faire attention aux prospectus d’aspect "officiel", déposés dans les entrées d’immeubles ou chez certains commerçants. En cas de panne, privilégiez les recours à des professionnels recommandés par vos proches, par les fédérations professionnelles ou dont vous avez préalablement élaboré la liste. Par ailleurs, il est préférable d’opter pour des entreprises situées près de chez vous, car en cas de problème, vous pourrez vous déplacer pour rencontrer un interlocuteur.

Si un démarcheur vous sollicite à votre domicile, vous n’avez pas l’obligation de le recevoir, et encore moins d’acheter des produits ou de souscrire un contrat. Dans tous les cas, il est fortement recommandé de ne rien signer sur le moment et de prendre le temps de réfléchir et de vous renseigner. Méfiez-vous des fausses qualités, et demandez à votre interlocuteur sa carte professionnelle, afin de vous assurer de son identité et de l’organisme pour lequel il prétend intervenir.

Enfin, que ce soit par courriel, via un site internet ou par téléphone, vous ne devez jamais communiquer à un interlocuteur ou correspondant inconnu des informations privées concernant vos comptes bancaires, vos mots de passe ou encore votre numéro de sécurité sociale ou votre date de naissance.

En cas de doute sur l’identité de la personne, refusez et proposez de le rappeler plus tard en étant éventuellement accompagné. Entre temps, effectuez, ou faites effectuer les vérifications nécessaires.


Source >> INC Conso