ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique



Robots connectés et données personnelles : les conseils de la CNIL

Mis en ligne par ID Privé le 28/11/2019


Robots connectés et données personnelles : les conseils de la CNIL
Les robots de cuisine sont devenus une idée de cadeau incontournable en l’espace de quelques années. Certains modèles les plus récents sont connectés. Suivez les conseils de la CNIL avant et après l’achat.

Qu’est-ce qu’un robot de cuisine connecté ?
Un robot de cuisine, ou robot multifonction, est un appareil qui permet d’automatiser certaines tâches culinaires. Il s’adresse à un public de plus en plus large avec une vaste palette de modèles.

Certains modèles sont équipés de fonctionnalités telles qu’une connexion Wi-Fi, qui permet d’accéder à des services en ligne (recettes, mode d’emploi, etc.) ou encore d’un microphone. L’utilisateur est également incité à se créer un compte sur le site web du fabriquant pour bénéficier de services supplémentaires (recettes, conseils, etc.).


Quelles sont les données collectées ?
Comme pour tous les objets connectés, les données qui peuvent être récoltées par un robot de cuisine dépendent des fonctionnalités de celui-ci. Pour les robots, il peut donc s’agir, entre autres, de :
- vos habitudes d’utilisation (cuisine pour famille nombreuse, pour un couple…) ;
- vos habitudes alimentaires (via les recettes choisies) ;
- l’enregistrement de votre voix ou des conversations environnantes ; etc.

Ces données pourraient servir au constructeur ou à ses partenaires commerciaux pour analyser vos habitudes pour vous proposer, notamment, des publicités ciblées selon vos centres d’intérêts. Dans ce cas, vous devez être informé de l’objectif de cette réutilisation, de la transmission des données à des partenaires, de la nature, voire l’identité de ces partenaires, etc. Vous devez aussi être mis en mesure d’accepter ou de refuser ces opérations. 


Quelle sécurité pour vos données ?
Un robot disposant du Wi-Fi se connectera à votre réseau informatique domestique, et aura donc accès à l’ensemble des ressources accessibles sur votre réseau (partages de fichier, imprimantes…).

Dans le cas de la présence d’un microphone, même si celui-ci n’est pas actif au moment de l’achat, il peut être activé par la suite par le fabriquant au moyen d’une simple mise à jour, sans que vous en soyez nécessairement informés. Le microphone peut alors enregistrer et transmettre à des tiers des extraits sonores contenant quelques mots voire des phrases entières.


Quels sont les conseils de la CNIL ?
- Renseignez-vous sur les fonctionnalités de l’appareil préalablement à l’achat, que ce soit sur les sites de vente ou sur les forums de discussion.
- Adaptez votre achat à vos besoins réels (les fonctions liées à la connectivité de l’appareil valent-elles le surcoût et le risque pour mes données ?).
- Vérifiez que vous pouvez désactiver de façon physique (par exemple via un bouton sur l’appareil) ou logicielle (par exemple via les réglages de l’appareil) le Wi-Fi, le microphone ou tout autre fonctionnalité que vous n’utilisez pas et qui peut être potentiellement intrusive.


CNIL - Communiqué complet- 2019-11-27

 



Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 37






Les dernières informations de
l'Institut National de la Consommation...






Bénéficiez gratuitement de tous les services de ce site. Indiquez votre adresse mail ci-dessous...

Retrouvez vos informations sur...



Les derniers articles les plus lus...