ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique



Protoxyde d’azote - Plusieurs communes ont pris des arrêtés municipaux pour en interdire la vente aux mineurs

Mis en ligne par ID Privé le 11/09/2019


La présence du protoxyde d’azote ne se cantonne plus au milieu festif alternatif. Des consommations sont observées dans des contextes variés  : en festival généraliste, soirée étudiante ou dans les espaces publics de certaines agglomérations.

Comme les poppers, le protoxyde d’azote est aujourd’hui particulièrement consommé par des populations de lycéens et d’étudiants, en partie pour les mêmes raisons  :  facilité d’accès au produit (statut légal), effets appréciés pour leur vitesse d’apparition (euphorie soudaine) et leur fugacité (quelques minutes).

OFDT - Synthèse protoxyde d'azote et produits similaires

Drogues et addictions, données essentielles - Édition 2019
OFDT - Dossier complet

Substances psychoactives, usagers et marchés : les tendances récentes (2017-2018)
OFDT - Dossier complet

-----------------------------
Protoxyde d'azote (gaz hilarant) chez les mineurs : le casse-tête des élus nordistes
France3 régions - Article complet

À Palavas-les-Flots, un arrêté municipal contre les cartouches de gaz hilarant dans la rue
"Il faut comprendre qu'on ne peut pas interdire quelque chose qui sert à faire de la chantilly !" 
France Bleu - Article complet - 2019-09-10

Protoxyde d'azote (ou gaz hilarant) : une étude souligne l'explosion de cette drogue chez les jeunes
France3 régions - Article complet - 2019-01-21

 



Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 79






Les dernières informations de
l'Institut National de la Consommation...






Bénéficiez gratuitement de tous les services de ce site. Indiquez votre adresse mail ci-dessous...

Retrouvez vos informations sur...



Les derniers articles les plus lus...