ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique



Premiers secours - Dans 9 situations d’urgence sur 10, c’est la vie d’un proche qui est en jeu

3 Septembre 2018


Premiers secours - Dans 9 situations d’urgence sur 10, c’est la vie d’un proche qui est en jeu
La Journée mondiale des premiers secours (JMPS) qui se tient le samedi 8 septembre prochain vient clôturer "L’été qui sauve", le nouveau challenge de la Croix-Rouge française qui s’est donné pour objectif de former un maximum de personnes aux gestes qui sauvent durant la période estivale. 

Aujourd’hui, plus de 20 000 personnes ont été formées ou initiées. 
Point d’orgue le 8 septembre partout en France : des milliers de bénévoles secouristes de la Croix-Rouge française se mobilisent pour informer et initier gratuitement petits et grands aux gestes de premiers secours, à l’utilisation du défibrillateur et aux comportements qui sauvent en cas de situation exceptionnelle. Chaque citoyen est invité à venir à leur rencontre pour s’initier aux gestes qui sauvent. 

Le rôle essentiel du citoyen dans la chaîne de secours
Accidents de la vie courante, accidents de la route, arrêts cardiaques, catastrophes naturelles… Chaque citoyen peut être confronté à une situation d’urgence. Première victime potentielle, il en est aussi le premier témoin et donc le premier à pouvoir intervenir en attendant l’arrivée des secours et dans 9 situations d’urgence sur 10, c’est la vie d’un membre de sa famille, un collègue, un ami, un voisin… qui est en jeu.
La Journée mondiale des premiers secours est l’occasion pour la Croix-Rouge française de rappeler que chacun peut agir face à une situation d’urgence et qu’il faut prendre conscience du rôle primordial des citoyens dans la chaîne de secours afin d’augmenter les chances de survie du plus grand nombre.

13 minutes c’est le temps moyen d’arrivée des secours en France. 
Par ailleurs, 64% des accidents cardiaques ont lieu devant témoin mais seulement 50% d’entre eux pratiquent un massage cardiaque, or chaque minute qui passe sans massage cardiaque fait perdre 10% de chance de survie à la victime. Si l’on doublait le nombre de personnes formées au massage cardiaque, 2 000 personnes seraient sauvées chaque année.
Si le domicile est souvent perçu comme un lieu sécurisé, c’est malheureusement là où se produisent 80% des accidents. 

Il faudrait qu’une personne par foyer soit formée aux gestes qui sauvent.
Depuis 2008, la Croix-Rouge française, premier opérateur pour la formation aux gestes qui sauvent, s’est lancé un défi : responsabiliser les citoyens afin que chacun puisse passer du statut de victime potentielle à celui d’acteur responsable de sa propre sécurité et de celle de ses proches.

Croix-Rouge française - 2018-08-31



Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 6






Les dernières informations de
l'Institut National de la Consommation...






Bénéficiez gratuitement de tous les services de ce site. Indiquez votre adresse mail ci-dessous...

Retrouvez vos informations sur...