ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique
ID.Privé
... votre actualité juridique, pratique et ludique !





Personnes fragiles - Une nouvelle consultation proposée jusqu’au 15 septembre 2020 et prise en charge à 100 %

Mis en ligne par ID Privé le 07/08/2020


Personnes fragiles - Une nouvelle consultation proposée jusqu’au 15 septembre 2020 et prise en charge à 100 %
Pendant le confinement dû à la crise sanitaire du Covid-19, consulter son médecin ou réaliser ses examens médicaux était peut-être plus compliqué. Or les conséquences d’un suivi médical moins régulier peuvent être potentiellement graves sur l’état de santé des personnes fragiles.

C’est la raison pour laquelle une consultation particulière avec le médecin traitant vient d’être créée pour accompagner les personnes reconnues à risque de développer une forme grave de Covid-19 (voir encadré) et les personnes prises en charge pour une affection de longue durée (ALD) :
- qui n’ont pas pu consulter leur médecin généraliste depuis le 17 mars 2020,
- ou qui sont adressées par un établissement de santé après une hospitalisation.

Cette consultation, dite "longue", est notamment l’occasion de faire le point sur l’impact du confinement sur son état de santé, mais aussi de recevoir des conseils personnalisés sur les mesures de protection à adopter vis-à-vis du Covid-19.

Elle est proposée jusqu’au 15 septembre 2020 et est prise en charge intégralement par l’Assurance Maladie.

Les personnes concernées sont invitées à prendre contact rapidement avec leur médecin traitant pour bénéficier d’une "consultation longue".

Les médecins sont également informés de ce dispositif par l’Assurance Maladie.


Qui sont les personnes à risque de formes graves de Covid-19 ?

Les femmes enceintes  au 3e trimestre de grossesse,
- les personne âgée de 65 ans et plus,
Les personnes présentant :

une hypertension artérielle, une maladie cardiaque ou vasculaire ,
- un 
surpoids  (obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kg/m2)),
- un 
diabète ,
- une maladie respiratoire chronique (
BPCO asthme ...),
- une maladie chronique du foie (
cirrhose ...),
- une 
maladie rénale chronique grave ,
- une diminution des défenses immunitaires (cancer, traitement immunosuppresseur ...),
- un syndrome drépanocytaire majeur ou un antécédent de splénectomie.


Source >> AMELI