ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique



Non, les bébés ne se réveillent pas la nuit dans le but d'empêcher leurs parents de faire l'amour et d'avoir un autre enfant

Mis en ligne par ID Privé le 09/12/2019


Non, les bébés ne se réveillent pas la nuit dans le but d'empêcher leurs parents de faire l'amour et d'avoir un autre enfant
Plusieurs sites et articles francophones affirment que les bébés "pleurent la nuit pour empêcher leurs parents de faire l'amour et d'avoir un autre enfant". Ces articles prétendent tirer cet enseignement d'une étude d'un chercheur d'Harvard mais déforment son travail, un constat partagé par le chercheur et un autre spécialiste du sujet.

"Selon une étude, les bébés pleurent la nuit pour empêcher leurs parents de faire l'amour et d'avoir un autre enfant", titre lesaviezvous.net, dans un article de 2014. L'info n'a pas été partagée seulement par des sites comme celui-ci, qui visent principalement au clic sous couvert d'info.

"Selon une étude, les bébés pleurent la nuit pour empêcher leurs parents de faire l’amour et d’avoir un autre enfant !" a ainsi titré Slate  en avril 2014, dans un article partagé plus de 2.500 fois.

"Âgé de quelques semaines, votre bébé ne fait pas ses nuits et vous réveille en pleurant deux à trois fois par nuit pour dévorer un bib. Normal. Il a faim. Il est angoissé. Pas du tout, il veut juste vous empêcher de faire l'amour !" écrit de son côté Terrafemina.com  le même mois.

Bien plus récemment, début novembre, c'est un chroniqueur du Monde qui a cité la même étude dans un billet  sur la possibilité pour les parents d'avoir une "vie sexuelle épanouie" : "On apprend que les bébés seraient biologiquement programmés pour monopoliser l’attention et, en éreintant les parents, les empêcher d’avoir des relations sexuelles."

"But de la manœuvre ?", poursuit le chroniqueur. "Prolonger la période d’allaitement, laquelle s’accompagne de l’aménorrhée de lactation, une phase d’infertilité de durée variable. En vous épuisant et en activant une forme de contraception naturelle, le Garry Kasparov en Babygro ­minimiserait ainsi les risques de retour de couches et maximiserait ses chances de survie."

Tous ces articles sont parus plus ou moins peu de temps après un article du 10 avril 2014 du Daily Mail  s'intéressant à la même étude, et intitulé : "Les bébés pleurent la nuit +afin de stopper les parents dans leurs essais pour un autre+ : les nouveaux-nés sont programmés pour monopoliser l'attention de leur mère afin de la rendre trop fatiguée pour une nuit romantique".

L'article du Daily Mail, ainsi que plusieurs de ses reprises francophones, cite une étude "David Haig de l'Université de Harvard".
AFP / Factuel - 2019-11-22

NDLR / Au-delà du titre qui incite à rire - où pas - nous vous conseillons la lecture complète de cet article qui, tout en vous apportant des précisions sur le sujet, vous donnera un aperçu de la façon dont une information de qualité peut être dénaturée.

 



Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 19






Les dernières informations de
l'Institut National de la Consommation...






Bénéficiez gratuitement de tous les services de ce site. Indiquez votre adresse mail ci-dessous...

Retrouvez vos informations sur...



Les derniers articles les plus lus...