ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique



Non, "la loi de la République" n'interdit pas le port du voile dans les établissements publics

Mis en ligne par ID Privé le 15/10/2019


Non, "la loi de la République" n'interdit pas le port du voile dans les établissements publics
Un élu Rassemblement national du Conseil régional de Bourgogne-France-Comté a réclamé vendredi 11 octobre à une femme présente dans le public lors d'une assemblée plénière de retirer son voile, "au nom des lois de la République". Or, aucune loi n'interdit à cette femme de manifester son appartenance à une religion.

La vidéo postée sur le compte Twitter de l'élu régional Rassemblement national a été vue près de
quatre millions de fois en l'espace d'un week-end. La scène se déroule vendredi 11 octobre lors d'une assemblée plénière du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté à Dijon.
On y voit Julien Odoul exiger qu'une femme présente ce jour-là dans le public retire son voile islamique  au nom "des principes de laïcité" et au nom "des lois de la République". Sauf que rien n'interdisait à cette femme d'exprimer sa conviction religieuse.

Au sommaire
- La laïcité garantit la liberté de conscience dans l'espace public
- Les accompagnatrices scolaires ne sont pas des agents publics
France TV info - Article complet - 2019-10-14
La loi autorise les mères voilées en sorties scolaires
France TV info - Article complet - 2019-10-14


+++++++++++++++++++++++++++
Les français et la polémique sur l’affiche de la 
FCPE (sondage IFOP)
Interrogés dans le cadre de la campagne des élections de parents d’élèves (FCPE), 66% des Français se déclarent favorables à “l’interdiction du port de signes religieux ostensibles (ex : voile) aux parents d’élèves accompagnant bénévolement les enfants lors d’une sortie scolaire”.

Cette mesure a été recueillie avant la polémique déclenchée par un élu RN au Conseil régionale de Bourgogne Franche-Comté et le soutien de Jean-Michel Blanquer à l’idée.

Cette opinion s’inscrit également dans la campagne d’affichage du FCPE figurant une femme voilée et appelant à voter pour l’association. Si un tiers des Français (34%) s’y déclarent indifférents, ils sont 47% à en avoir un sentiment soit de colère (22%) soit de rejet (25%). Seuls 5% sont enthousiasmés par l’affiche.

L’opinion des Français face à l’affiche demeure partager face à ce qu’implique l’affiche. En effet, si 69% d’entre eux y voient un façon pour la FCPE de “flatter le communautarisme” et 65% “une atteinte au principe de laïcité”, plus d’un Français sur deux (55%) considère tout de même qu’elle renvoie une image de tolérance et d’inclusion à l’égard de parents d’élèves.



IFOP - Résultats sondage complet - 2019-10-14

 



Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 33






Les dernières informations de
l'Institut National de la Consommation...






Bénéficiez gratuitement de tous les services de ce site. Indiquez votre adresse mail ci-dessous...

Retrouvez vos informations sur...



Les derniers articles les plus lus...