ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique



Mon cartable connecté - Garder sa place à l'école malgré la maladie.

Mis en ligne par ID Privé le 07/08/2019


C'est tout l'enjeu du cartable connecté, crée par l'association Le Collectif. À sa tête, Abdel Aïssou, engagé contre les discriminations invisibles.

En France, près de 2 millions d’enfants sont hospitalisés chaque année. Quelle que soit la durée de ce séjour, leur hospitalisation les sépare de leur école, de leur classe et de leurs camarades.
L'enfant gravement malade est victime d'une double peine : La maladie et la privation de sa vie quotidienne.
Grâce au cartable connecte le lien est conservé avec la classe, les camarades et les enseignants.
C'est un élément décisif pour éviter la rupture de la sociabilité de l'enfant et un pas vers la guérison.


La maladie met l’enfant hospitalisé pour des soins de longue durée en situation de rupture avec l’école, sa classe et ses amis. 
Mais pour l’enfant l’éducation est un droit qui répond à son besoin d’apprendre et de se construire. Tout en bénéficiant à l’hôpital et à son domicile de la bienveillance et de l’accompagnement de personnes compétentes, il perd le bénéfice des apprentissages construits et partagés en classe. Isolé, il a le sentiment d’avoir perdu sa place. 

Maintenir des liens affectifs et amicaux 
"Mon Cartable connecté", à l’image du cartable qui accompagne l’enfant et le collégien pour faire le lien entre l’école et la maison, constitue pour l’enfant isolé un lien fort avec ses amis et ses enseignants. Il lui permet de maintenir un lien social, l’aide à partager un peu de la vie du groupe, à rester informé pour ne pas se sentir exclu et préparer son retour (savoir ce qui se passe, les petits événements qui rythment l’école ou une journée, partager les rires, les joies, les difficultés, les changements…). Nous avons pu constater qu’il contribue à développer au sein de la classe et auprès de chaque élève des valeurs humaines et citoyennes comme la solidarité, l’empathie et l’attention à autrui qui aident l’enfant malade à se faire accepter avec ses différences, ses difficultés et facilitent son retour en cours. 

Partager la vie de la classe et les apprentissages 
Le Cartable connecté offre à l’enfant malade éloigné de sa classe l’occasion de rester "présent connecté" et de poursuivre le mieux possible sa scolarité. Il lui permet de suivre le fil des apprentissages conduits en classe, de partager en direct les activités et les expériences, les découvertes, les connaissances, les explications données et de mobiliser des compétences acquises. Il répond à son désir d’apprendre et d’être reconnu. Il peut l’aider à partager cette vie propre à la classe qui fait que l’enfant apprend par l’expérience, la pratique, le partage. Entendre les réactions, les commentaires, les erreurs, prendre part aux échanges entre l’enseignant et la classe permettent à l’élève d’acquérir des connaissances et des compétences enrichies par le groupe. 

Ponctuellement, des situations ouvertes, ludiques et motivantes, adaptées à l’âge et au degré de fatigue de l’enfant, aux gestes qu’il peut faire, assis ou alité, aux aides dont il peut disposer, personnelles ou techniques, peuvent être extraites des activités proposées en classe et faire l’objet d’échanges, d’aides, de conseils de la part des enfants de la classe. Partager les situations collaboratives de recherche, les expérimentations, permet à l’enfant malade de renforcer son sentiment d’appartenance à un groupe de son âge. 

Un beau défi pédagogique et humain à relever 
Pour l’élève malade, l’enseignant et la classe, la situation est une source d’expériences humaines inattendues et riches. Nous pouvons souligner en particulier l’aisance des élèves de la classe face à la technologie mise en œuvre, l’attention portée par tous à la qualité de la connexion, leur fierté de se montrer solidaires de l’enseignant et de leur camarade, insistant sur l’amitié respectueuse et fraternelle qui en découle. Pour les jeunes malades le sentiment le plus fort est sans doute le plaisir d’avoir retrouvé la complicité qui les relie à leurs amis, et la fierté d’avoir pu suivre et réussir leur année. 

Partager la vie de la classe à distance

Au cinéma, il y a le Coeur des hommes. Dans la vraie vie, il y a Marc Lavoine, Raymond Domenech et Abdel Aïssou. Trois amis d'enfance qui ont "gardé les valeurs de solidarité de la classe ouvrière" et qui ont fondé l'association Le Collectif...

Nolann peut suivre l'école à distance - Le parisien
Comme une centaine d’autres enfants malades, cet élève scolarisé à Massy peut suivre les cours à distance depuis l’hôpital ou chez lui. L’association qui porte cette initiative vient de signer un partenariat avec l’école Polytechnique pour améliorer le dispositif.
Sur la table du salon, dans l'appartement familial, la Nintendo Switch est posée à côté de la tablette. "C'est pour la récré", sourit Nolann. D'habitude cet élève de CM1 a aussi ses cahiers et son ardoise à proximité pour le calcul mental ou les dictées. Mais ce lundi matin, les leçons habituelles ont été remplacées par un film, dans cette classe de l'école Emilie du Châtelet de Massy. "Ce qu'on voit-là, c'est ce que filme la caméra qui est fixée sur le tableau, explique Nolann, en montrant l'écran de sa tablette. Mais là, comme c'est la dernière semaine avant les vacances, on regarde Casper. 


http://www.moncartableconnecte.fr/index.php

 



Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 29






Les dernières informations de
l'Institut National de la Consommation...






Bénéficiez gratuitement de tous les services de ce site. Indiquez votre adresse mail ci-dessous...

Retrouvez vos informations sur...



Les derniers articles les plus lus...