ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique
ID.Privé
... votre actualité juridique, pratique et ludique !





Lombalgie commune : les éléments clefs de la kinésithérapie

Mis en ligne par ID Privé le 23/09/2020


Lombalgie commune : les éléments clefs de la kinésithérapie
Si les médecins généralistes sont en première ligne pour accompagner les patients atteints de lombalgie aiguë commune, la rééducation active en kinésithérapie a sa place chez les patients à risque de passage à la chronicité.

Deux constats conduisent l’Assurance Maladie et ses partenaires à offrir aux médecins un éclairage complémentaire sur la place de la kinésithérapie active dans la prise en charge du patient lombalgique :

• Face à un patient lombalgique, la pratique de certains professionnels de santé s’appuie sur certaines idées reçues en matière de kinésithérapie qui peuvent potentiellement pousser à une prescription précoce. D’après une étude BVA, 32% des Français qui consultent pour une lombalgie attendent la prescription de séances de kinésithérapie. Et 26% des médecins généralistes affirment la prescrire dès la première consultation. Or, cette discipline n’est à envisager qu’en cas de lombalgie chronique ou à risque de passage à la chronicité, selon les recommandations médicales.

• D’un autre côté, la kinésithérapie active n’est pas toujours envisagée pour traiter les lombalgies chroniques : près de 30% des assurés lombalgiques n’ont pas bénéficié de séances de kinésithérapie dans les 12 mois qui suivent l’arrêt de travail, d’après une étude menée par la Cnam en 20184 . Cette proportion stagne depuis 2014.

Le programme de sensibilisation porté par l’Assurance Maladie avec ses partenaires, initié en 2017 a pour but de lutter contre les fausses croyances relatives au mal de dos et de favoriser l’adoption de nouveaux comportements. Aujourd’hui, l’Assurance Maladie met à disposition une nouvelle brochure d’informations sur les éléments clefs de la kinésithérapie, ses indications, sa réalisation



Source >> AMELI