ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique



Les rendez-vous non honorés par les patients constituent un fléau pour les médecins

14 Mai 2019


Les rendez-vous non honorés par les patients constituent un fléau pour les médecins

I - Etat de santé : un début d’année chargé en affections
1) 22% des Français et 38% des personnels hospitaliers (45% auprès des aides-soignantes) ont été affectés par un problème de santé, soit un niveau supérieur à celui de la fin 2018 (+1 pt) mais aussi aux mesures faites à pareilles époques ces deux dernières années (+2 pts). L’épidémie de grippe (+15 pts par rapport à la fin 2018) explique largement cette progression.

2) Les soignants, eux-mêmes, deux fois plus touchés que la population générale, le confirment : 6 sur 10 (61%) constatent une hausse des affections chez leurs patients. D’ailleurs, les visites des patients chez leurs médecins ont explosées sur la période : +15 points.

3) Conséquence logique, les dépenses de santé se sont aussi envolées : 87 € soit une progression de 15 € sur la période. Autre conséquence : cela a impliqué plus de travail pour les personnels hospitaliers avec un niveau de satisfaction au travail toujours aussi faible, 42% des personnels hospitaliers se déclarant mécontents de leur travail, soit deux fois plus que la population générale !

II - Les rendez-vous non honorés par les patients constituent un fléau pour les médecins
1) Les rendez-vous non honorés constituent un problème majeur : tous les médecins (90% à 97%) y sont confrontés, 1 Français sur 6 (15%) et 1 jeune sur 3 (31%) avouant avoir déjà "posé un lapin" à son médecin.

2) Cette défection ne s’explique même pas par une raison "valable" (impondérable majeur de dernière minute), mais tout simplement parce que les patients avaient "oublié" leur rendez-vous ! (48%) D’ailleurs les professionnels de santé le savent bien (80% l’expliquent ainsi).

3) Or cette légèreté (des patients) est lourde de conséquences (pour les médecins) : 70% des professionnels de santé disent que ces défections ont des conséquences importantes sur l’organisation de leur travail ; et les Français (88%) le savent pertinemment.

4) D’ailleurs 84% des Français comprennent que ne pas honorer un rdv médical est grave car "cela désorganise le médecin et prive quelqu’un d’autre de rdv". Il existe donc un consensus pour corriger cette situation qui apparaît inacceptable à tous.

5) Les plateformes de prise de rendez-vous en ligne constituent peut-être la solution : 54% des Français et 42% des médecins les utilisent…

ODOXA - Analyse complète - 2019-04-11



Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 69






Les dernières informations de
l'Institut National de la Consommation...






Bénéficiez gratuitement de tous les services de ce site. Indiquez votre adresse mail ci-dessous...

Retrouvez vos informations sur...