ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique



Les français, rois de la fraude à l’assurance ? Près d’1 français sur 3 avoue avoir déjà fraudé ou hésité à le faire !

Mis en ligne par ID Privé le 12/11/2019


Les français, rois de la fraude à l’assurance ? Près d’1 français sur 3 avoue avoir déjà fraudé ou hésité à le faire !
Alors que la question du pouvoir d’achat est au cœur des préoccupations des consommateurs, plus d’1 Français sur 10 admet avoir déjà fraudé son assurance, principalement en omettant de déclarer un sinistre.

Parmi les principaux profils enclins à frauder, les moins bons élèves sont les jeunes de 18-34 ans puisque 25% d’entre eux admettent avoir déjà fraudé.

Plus globalement, 1 Français sur 4 a déjà hésité à frauder lors de précédents sinistres et 30% des Français déclarent qu’ils pourraient le faire à l’avenir s’ils en avaient l’occasion. Là aussi, ce sont les jeunes qui sont les plus représentés : 1 jeune sur 3 entre 25 et 34 ans a déjà hésité à le faire.

Parmi les fraudes les plus souvent citées par les Français ayant déjà fraudé ou hésité à le faire :
- Le fait de profiter d’un sinistre pour déclarer d’autres sinistres plus importants qui n’ont pas eu lieu (pour 19% des répondants)
- Faire jouer l’assurance d’un proche (15% des cas)
- Faire porter la responsabilité d’un sinistre à un tiers (14% des cas).

En tête des assurances pour lesquelles les Français seraient les plus enclins à frauder, l’assurance auto-moto et habitation : les assurances les plus sensibles aux sinistres du quotidien.



Près d’1 fraudeur sur 2 souhaite éviter le malus
Si les façons de frauder sont disparates les raisons le sont tout autant !  Ainsi, la 1ère raison avancée par les Français ayant déjà fraudé ou hésité à le faire est d’éviter d’avoir un malus (1 répondant sur 2), un facteur qui fait augmenter la prime d’assurance. Viennent ensuite, le fait d’être mieux indemnisé (pour 46% des sondés) ou encore éviter de payer une franchise (39%). Un montant qui est aujourd’hui perçu comme trop cher pour près d’1 Français sur 3 quand les montants des indemnisations sont jugés trop faibles pour 1 Français sur 5.

Relation assureurs / assurés : la fausse bonne relation ?
Si les Français ont encore quelques réserves face à leur assureur en cas de sinistre, 82% des répondants ont une bonne image de leur assureur auto et 87% ont une opinion positive de leur assureur habitation. Un léger décrochage toutefois concernant la mutuelle santé et l’emprunt immobilier, pour lesquels 77% et 76% des Français ont une bonne opinion.

Pour autant, l’étude montre que les Français ne contactent que très peu leur assureur, qu’il s’agisse de leur assureur multirisque habitation (58% des Français ne le contactent que très rarement et 21% ne les contactent jamais) ou leur assureur auto (57% des Français ne le contactent que très rarement). Signe qu’en assurance aussi, pour vivre heureux, les Français préfèrent vivre cachés (de leur assureur) !


CSA / LELYNX.FR - Etude complète - 2019-11-06
 



Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5






Les dernières informations de
l'Institut National de la Consommation...






Bénéficiez gratuitement de tous les services de ce site. Indiquez votre adresse mail ci-dessous...

Retrouvez vos informations sur...



Les derniers articles les plus lus...