ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique
ID.Privé
... votre actualité juridique, pratique et ludique !





Feux de forêt, restons vigilants

Mis en ligne par ID Privé le 31/07/2020


Feux de forêt, restons vigilants
Les chaleurs des derniers jours et la sécheresse qui s'installe en France ont favorisé des départs de feux de forêt et de friches détruisant plus de 500 hectares en Gironde et dans le Loiret.

Cette année, le contexte météorologique et sanitaire accroit le risque de départ de feu de forêt et d’espaces naturels. Depuis plus d’un an, les mois se succèdent en battant les records de températures avec plus 1,8 °C supplémentaires par rapport à la normale (moyenne sur 30 ans). Si ces incendies n’ont pas fait de victimes, les causes restent à déterminer. Deux hypothèses sont mises en avant : ils seraient partis de bords de route et seraient fort probablement d’origine humaine.

Neuf feux de forêt sur dix sont d’origine humaine et un sur deux est lié à une imprudence, c’est pourquoi le Gouvernement rappelle qu’il convient de respecter de bons comportements par des gestes simples :
  • En ne jetant pas ses mégots ;
  • En ne fumant pas à proximité de zone de nature comme les friches ou les champs ;
  • En ne faisant pas de barbecue ou de feu à proximité de végétaux ;
  • En ne stockant pas de combustibles près des habitations (bois de chauffage, peintures, solvants, citernes de fuel ou de gaz) ;
  • En n’utilisant pas d’outils susceptibles de provoquer des étincelles (meuleuse, disqueuse, débroussailleuse, poste de soudure…). Lorsque ces travaux ne peuvent être différés, il convient de privilégier les heures les plus fraiches de la journée pour les réaliser afin de minimiser les risques.

     
Le ministère de la Transition écologique, en lien avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, a renouvelé sa campagne de prévention contre les feux de forêt jusqu’au 18 août 2020. Chaque année, de nombreux hectares de forêt sont durement touchés par les feux. Le 14 septembre 2019, quasiment 1 000 hectares de végétation (essentiellement des chaumes et des espaces naturels non forestiers) sont partis en fumée en une journée du fait du vent et de la sécheresse cumulés.

Source >> Ministère Transition Ecologique


Retrouvez :
Le dossier de presse
Feux-foret.gouv.fr