ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique
ID.Privé
... votre actualité juridique, pratique et ludique !





Droit de vivre #LoinDesPesticides : petite histoire d’un trop long combat

Mis en ligne par ID Privé le 19/05/2020


Droit de vivre #LoinDesPesticides : petite histoire d’un trop long combat
Le droit de vivre #LoinDesPesticides est l’un des grands combats menés par le mouvement France Nature Environnement. Pour notre santé, la proposition est de bon sens. Pourtant, l’obtention de Zones Non Traitées aux pesticides à proximité des lieux de vie se révèle être un parcours semé d’embûches. Rétrospective d’un combat qui dure depuis trop longtemps.

Pour le droit de vivre #LoinDesPesticides : éléments de contexte
Pour les experts, la bataille se nomme "ZNT" pour "Zones de Non Traitement aux pesticides" car c’est ainsi que le droit français a baptisé les aires aux abords d’un lieu sensible sur lesquelles il est strictement interdit d’épandre des pesticides. Pour tenter de protéger les citoyen·nes, ces zones peuvent cerner des lieux de vies (habitations, écoles, hôpitaux, maisons de retraites, crèches...). Ils concernent aussi des zones naturelles particulièrement fragiles telles que les cours d’eau, les points d’eau ou les surfaces d’intérêt écologiques.

Le but de ces "ZNT" ? Éloigner les personnes et zones naturelles fragiles des dangers des pesticides.
Utilisés pour tuer des organismes vivants ou des animaux, les 
pesticides  sont en effet tous dangereux. Un grand nombre d’entre eux ont été classés cancérogènes, mutagènes (toxiques pour l'ADN) ou reprotoxiques (nocifs pour la fertilité) par l’OMS et peuvent aussi être des perturbateurs endocriniens. Ils affectent notre santé et constituent l’une des principales causes de disparition de la biodiversité en France. Investie pour une sortie rapide des pesticides de l’ensemble de l’agriculture par l’agroécologie , France Nature Environnement milite aussi de longue date en faveur de ces Zones de Non Traitement aux pesticides.

Trois grands enjeux traversent cette bataille :
1. Obtenir l’existence légale de ces zones de protection.
2. Avoir des distances suffisantes pour une protection sincère.
3. Faire connaître et respecter la réglementation quand elle existe.

Rien qu’à elle, l’histoire pour protéger les personnes des épandages de pesticides comporte de multiples évènements. Un combat balloté entre lobbying de certains syndicats agricoles, combats judiciaires, fortes mobilisations associatives et citoyennes, études scientifiques, promesses politiques, maires aux avant-postes et des salarié.es agricoles ou riverain·es de champs victimes d’intoxications.

Pour ne pas vous perdre dans cette rétrospective, France Nature Environnement n’aborde pas dans cet article l’histoire, elle aussi très mouvementée, des zones de non traitement aux 
pesticides à proximité des cours d’eau  et des milieux naturels à forts enjeux.

France Nature Environnement - Synthèse complète - 2020- 05-18
 









Bénéficiez gratuitement de tous les services de ce site. Indiquez votre adresse mail ci-dessous...