ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique
ID.Privé
... votre actualité juridique, pratique et ludique !





Compléments alimentaires - Pour les Français, "être en bonne santé" c’est avant tout bien se nourrir.

Mis en ligne par ID Privé le 17/07/2020


Compléments alimentaires - Pour les Français, "être en bonne santé" c’est avant tout bien se nourrir.
Les Français montrent d’ailleurs, depuis de nombreuses années, leur volonté d’aller vers une alimentation plus saine, plus de naturelle, plus responsable…. Et avec la crise sanitaire, les consommateurs se sont encore plus penchés sur leur santé.

À travers ce sondage réalisé par Ifop, Natura Force, marque française de référence dans le domaine des compléments alimentaires naturels et bio, a souhaité faire le point sur le besoin des Français à s’immuniser davantage, la manière dont ils s’y prennent et sur leur intérêt pour la médecine douce.

Les principaux résultats

Un besoin de renforcer ses défenses immunitaires pour une majorité de français …
  • Ils sont 57% de Français à en ressentir le besoin
  • Un sentiment présent bien avant la crise sanitaire du Covid-19 puisqu’ils sont 23% à en ressentir le besoin tout au long de l’année, 23% à l’approche de l’hiver et seulement 12% depuis la crise sanitaire du Covid-19.
 
… Qui se traduit par la consommation de produits spécifiques pour booster leurs défenses immunitaires…
  • Ils sont 70% de Français à être convaincus des bienfaits de la médecine douce
  • Et ils sont 64% à avoir déjà consommé un produit ou aliment qui renforce les défenses immunitaires
  • Les compléments alimentaires constituent le type de produits le plus utilisé par les Français pour booster ses défenses immunitaire (par 38% des Français)
  • D’autres produits sont également utilisés comme les super-aliments (par 24% des Français), les tisanes spécifiques (24%), l’homéopathie (21%) et des produits issus de la phytothérapie (11%).
 
… Mais qui se traduit plus largement par une bascule positive vers la médecine douce.
  • Ils sont 77% de Français à penser que la médecine douce/préventive a de l’avenir
  • Ils sont 23% de Français à déclarer consommer plus qu’avant des produits issus de la médecine douce (compléments alimentaires, homéopathie, phytothérapie…) quand la consommation de produits issus de la médecine traditionnelle est plutôt stable.
Source >> IFOP