ID Privé - Votre actualité privée, pratique, juridique et ludique
ID.Privé
... votre actualité juridique, pratique et ludique !





1 000 premiers jours de l'enfant : vers un allongement des congés maternité et paternité ?

Mis en ligne par ID Privé le 18/09/2020


1 000 premiers jours de l'enfant : vers un allongement des congés maternité et paternité ?
La période qui va du 4e mois de grossesse aux deux ans de l'enfant est décisive pour son développement cognitif et affectif, pour sa santé et son futur équilibre psychique. La France souhaite faire de ces "1 000 premiers jours" de l'enfant une priorité de l'action publique, comme l'ont déjà fait le Canada, le Danemark et l'Angleterre.

Le rapport sur les 1 000 premiers jours de l'enfant  a été remis le 8 septembre 2020 au secrétaire d’État en charge de l’enfance et des familles. Les mesures proposées vont être examinées par le gouvernement (communiqué du ministère des solidarités et de la santé du 8 septembre 2020(nouvelle fenêtre)).


Un allongement des congés maternité et paternité
La commission d’experts juge nécessaire de repenser les congés de naissance et parentaux :
  • pour les mères, le congé maternité pourrait être prolongé de deux semaines pour atteindre trois mois pleins sur la période après l'accouchement ;
  • pour les pères (ou seconds parents), le rapport préconise d'allonger le congé paternité à neuf semaines, au lieu de onze jours actuellement. Ce congé pourrait être pris en partie après la naissance et à la fin du congé maternel pour développer une proximité physique et émotionnelle avec le nouveau-né, mais aussi permettre de lutter contre la solitude et l'isolement des mamans ;
  • pour les deux parents, les experts suggèrent la mise en place d'un congé parental de neuf mois (36 semaines) partageable pour que l'enfant puisse être avec l'un ou l'autre de ses parents pendant toute sa première année. Ce congé devrait être mieux rémunéré (au moins 75% du revenu perçu).
Plusieurs propositions du rapport visent également à renforcer la qualité des modes de garde.

EN BREF
Congés de maternité et de paternité : le baromètre de la Drees


Un nouveau parcours pour accompagner les parents
Afin de mieux accompagner les parents dans leurs relations avec leurs enfants, le rapport propose la création d'un "parcours des 1 000 jours" dès l'entretien du 4e mois de grossesse et qui se poursuivra de la maternité jusqu'au domicile. Ce parcours devra porter une attention particulière aux situations de vulnérabilités (handicaps, troubles psychiques et fragilités sociales comme la monoparentalité ou la précarité).

Parmi les nombreuses mesures proposées dans le cadre de ce parcours :
  • la mise en place d'une consultation "préconceptionnelle" afin de dépister les risques médicaux et psychosociaux lorsqu'une grossesse est envisagée ;
  • la généralisation de l'entretien prénatal précoce (EPP) pour faire le point sur tous les aspects de la grossesse ;
  • la création de "Maisons des 1 000 jours", des lieux d'accueil et de rencontres entre parents, mais aussi d'information et de prévention avec la permanence d’équipes de protection maternelle et infantile (PMI) et de psychiatrie périnatale.
Le rapport énonce un nouveau discours de santé publique sur cette période des "1 000 premiers jours" de la vie de l'enfant (allaitement, sommeil, exposition aux écrans, importance du langage, du jeu et de l'éveil culturel et musical dans le développement du nouveau-né...).
La commission insiste sur la nécessaire sensibilisation aux violences conjugales et éducatives, ainsi qu'aux dépressions périnatales (maternelles et paternelles) qui touchent entre 10 et 15% de la population.


Source >> Vie Publique